AAARG !

Aaarg 1

Derrière ce cri rageur se cache un magazine dont je suis littéralement tombé amoureux ces derniers mois. A l’heure où je vous parle, le cinquième numéro vient de sortir. Cet article ne se présentera pas vraiment comme les critiques habituelles mais plutôt comme une présentation globale de Aaarg !

Revue bimestrielle lancée en novembre dernier, Aaarg ! est totalement indépendante. Supervisée par Pierrick Starsky (Editions Même Pas Mal), elle se compose de bandes dessinées (principalement des one shot), de chroniques ciné ou atypiques, de nouvelles et d’interviews/présentations d’artistes. De beaux noms sont associés aux projets, notamment Julien Lois, qui a signé une superbe couverture (et aussi les illustrations du groupe Chinese Man !), El Diablo, créateur des Lascars, ou encore Patrick Baud, créateur du site Axolot http://www.axolot.info/ et chroniqueur dans l’émission de l’étrange, Exocet, pour n’en citer que quelques uns (ça veut pas dire qu’on aime pas les autres !)

Venons-en au contenu ; la diversité des thèmes abordés et des tons employés permet au magazine de combler les attentes d’un large public. Des (més)aventures de personnages hauts en couleur dans les Favelas aux histoires déjantées de zombies joyeux en passant par les chroniques des révolutionnaires zapatistes et les sales coups de Paf et Hencule, Aaarg ! en a pour tous les goûts mais toujours avec humour. De plus, chaque numéro contient trois ou quatre nouvelles d’une dizaine de pages en moyenne, là aussi sur des thèmes et tons très variés mais toujours de qualité – mention spéciale à L’Homme qui voulut être roi (n°2) et à Sur les toits (n°4) d’Eddie Paggetto.

Aaarg 2

En plus de ce contenu déjà bien fourni, le magazine fait le plein de chroniques en tout genre. Allant des interviews d’artistes en forme d’abécédaire aux chroniques cinéma de The Scag & The Floozie, en passant par les découvertes farfelues de Patrick Baud et autres billets personnels, ces articles ultra référencés ne manquent jamais d’humour et ouvrent des portes sur des tonnes de sujets plus intéressants les uns que les autres.

Cependant, Aaarg ! n’est pas qu’un magazine mais un état d’esprit. A côté de la version papier, vous pourrez retrouver le site à cette adresse : http://www.aaarg.fr/ . On y découvre ainsi les détournements d’image du Professeur Bernstein, les névroses de Zéphirin Zéfirelli, l’éphéméride Make My Day, Punk ! ou encore les chroniques de Gilbert Cram. Afin de rencontrer les différents auteurs, faites donc un tour dans la rubrique vidéo, hébergeant le concept révolutionnaire de J’irais vomir chez vous !

Aaarg 3

En bref, Aaarg ! c’est le mélange des cultures classiques et de la culture Pulp, la culture de la rue. Ca prend des risques, ça tente des trucs et ça le fait vraiment bien. Si vous avez envie de découvrir autre chose que des produits formatés, sautez sur le magazine, il y en a pour tout le monde à l’intérieur. De quoi, rire, s’émouvoir, découvrir et rire de nouveau ! Je lisais beaucoup de comics, puis j’ai décidé d’acheter Aaarg ! après en avoir entendu parler. J’ai dévoré mon numéro, puis je me suis abonné directement. Lire Aaarg ! c’est comme ouvrir la porte sur un autre monde, un monde qui sent l’Homme, un monde qui emmerde le politiquement correct, à base d’humour douteux, de sexe, et de provocation, en dignes héritier de Métal Hurlant.

N’hésitez pas à suivre cette bande de sauvages dans leur superbe épopée, Aaarg ! reste un sans faute depuis bientôt un an et le numéro anniversaire arrive dès le mois d’octobre et on le sent déjà phénoménal. Et puis, entre nous, la revue est avant tout une aventure humaine (il suffit de lire les éditos de Pierrick Starsky pour le comprendre), les auteurs adorent casser la barrière entre les lecteurs et eux. Chaque sortie s’accompagne de concerts et d’apéro en tous genres un peu partout en France. Et en plus, pour montrer qu’ils sont vraiment pas radins chez Aaarg ! chaque magazine est plus gros que le précédent ! Alors, comme ils le disent si bien…

« Achetez-le ou allez vous faire foutre ! »

Partager Share

Laisser un commentaire

Facebook

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>