Adventure Time, tome 1

Dans quelques jours sort officiellement le tome 1 d’Adventure Time chez Urban Comics, publié dans la collection « Indie ». Etant lecteur VO, j’ai eu l’occasion de mettre la main sur le premier volume dans la langue de Shakespeare. Publiée par le studio BOOM ! (qui détient un grand nombre de licences, citons au hasard Garfield, 28 jours plus tard, La planète des singes…), écrite par Ryan North (Dinosaurs Comics) et dessinée par le duo Braden Lamb/Shelli Paroline, la série est l’adaptation du dessin animé de Cartoon Network. Et quelle belle transition que de commencer par vous présenter ce cartoon !

adventure time cover

Adventure Time est donc à l’origine une série animée, crée par le génial Pendleton Ward. Elle met en scène les aventures surréalistes de Finn l’humain et Jack le chien dans le monde déjanté et coloré d’Ooo. Vous aurez l’occasion d’y croiser la princesse Bugglegum, le Roi des glaces qui kidnappe les princesses pour les forcer à l’épouser, Marceline la reine vampire, ou encore une licorne arc-en-ciel parlant coréen. Vous l’aurez compris, le ton est résolument humoristique et décalé.
Doublage parfait, animation de grande qualité, dialogues et situations improbables, la série à vite connue un succès critique, auprès des enfants comme des plus vieux grâce à ses différents niveaux de lecture. Les références à la pop-culture pleuvent, et les thèmes abordés en filigrane sont résolument adultes et actuels (beaucoup d’allusions à l’homosexualité, entre autre). On y trouve également des passages vraiment glauques, presque malsains, renforcés par la musique et les expressions des visages qui frôlent l’horrifique.

Mais ne vous y méprenez pas, si Adventure Time possède une importante communauté de fan sur Internet, on est pourtant loin de toute la « hype » engendrée par My Little Pony (qui selon moi est largement surestimé et s’adresse à un public d’(adolescents) attardés , mais je risque de m’attirer les foudres d’une armée de quarantenaires qui fantasment sur des poneys d’un dessin animé pour petites filles, alors je vais m’arrêter là).

Mais revenons-en à nos moutons. Si vous êtes client de la série animée, que vous appréciez son humour et son univers, vous pouvez foncer les yeux fermés puisque ce comic reprend au détail près les codes visuels et humoristiques de la série. Ce tome 1 reprend les épisodes US #1-4 + l’édition du Free Comic Book Day 2012. Le support papier permettant d’autres libertés, les auteurs se sont même permis de placer des petites notes humoristiques ou de dessiner des petits strips en bas de page.

AdventureTime_2_TheGroup_009

Synopsis : tout va pour le mieux dans le monde d’Ooo. Du moins, jusqu’à ce qu’un escargot libère le terrible Lich et son sac magique qui, grand méchant oblige, décide de détruire le monde.

Comme je l’ai expliqué, ce comic constitue ni plus ni moins qu’un gros épisode, reprenant jusqu’à la façon si particulière de danser des personnages. La fin ira même jusqu’à développer une théorie avancée par les fans qui s’avère être vraie.
Difficile de développer plus ma critique sans révéler les éléments de l’histoire, tant on à affaire à une bande dessinée particulière. Essayer de raconter un épisode d’Adventure Time à quelqu’un est une tâche particulièrement difficile. Si vous hésitez à vous lancer, je ne peux que vous conseiller de regarder quelques épisodes : ceux-ci durent une onzaine (oui, ça se dit) de minutes, et vous serez définitivement fixés pour savoir si vous accrochez à l’humour ou non.
On notera en bonus les nombreuses et magnifiques couvertures variantes dessinée uniquement par des artistes indépendants. Néanmoins, je vous rappelle que cette critique concerne l’édition anglaise de la série et qu’il est possible qu’Urban ait apporté quelques changements, c’est pourquoi cette critique sera mise à jour dès la sortie de l’édition française.

DevilPoulet

AdventureTime_01_rev_Page_04

Partager Share

Laisser un commentaire

Facebook

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>