Ant-Man #1

Ant-Man fait partie des personnages que je n’ai jamais trouvés très intéressants. Hank Pym qui commença comme un simple héros devint rapidement insupportable dans la série Avengers. Plusieurs choses font que je n’apprécie pas ce personnage. Tout d’abord il se comportait souvent comme un véritable connard ; parce que oui, créer un robot invincible pour attaquer les vengeurs et faire croire qu’il va les sauver n’est pas forcément malin ni très sympa, et je ne parle même pas de sa relation avec sa femme qui serait probablement censurée par toutes les instances féministes des USA (et pour une fois ils n’auraient pas tort).  Et puis niveau style, il est vrai qu’on a fait mieux, même à l’époque. Ant-Man était déjà spécial (parler aux fourmis et changer de taille n’est pas le pouvoir le plus sexy) mais YellowJacket (Pourpoint Jaune en Français… Merci les traducteurs) a achevé toute envie de m’intéresser au personnage. Si vous voulez voir la catastrophe qu’était Hank Pym je vous invite à lire « The Trial of YellowJacket » probablement pas sorti en VF où Pym se comporte comme un méchant de dessin animé des années 80. Cependant, « Ant-Man » devint intéressant dans l’excellente Avengers Academy où il devient le prof des élèves.

hank_pym_slap-570x486

Mauvais goût vestimentaire et violence conjugales : la combinaison parfaite

Quand à Scott Lang et bien… Je n’ai absolument rien lu sur ce personnage, probablement par manque d’intérêt suite à mes lectures sur Hank Pym. La seule chose que je connaisse vraiment de ce personnage est l’histoire de sa fille Cassie Lang « grâce » aux Young Avengers vu que cette partie était bien plus intéressante que les stéréotypes ambulants que sont Wiccan et Hulkling.

Et puis, après de nombreuses rumeurs, Marvel annonça il y a peu l’arrivée d’un film Ant-Man où Scott Lang serait le héros et Hank Pym serait son mentor (mais apparemment toujours un peu le connard qu’on connaît). Bien entendu, ce futur film doit faire l’objet d’une promo intensive à la Disney/Marvel et pour la commencer Marvel a relancé une série Ant-Man qui servira de porte d’entrée pour les nouveaux lecteurs.

Voyons donc ce que vaut ce premier numéro de Ant-Man.

Ant-Man (2015-) 001-000

Le numéro commence alors que Lang se trouve dans l’habitation de ce qui semble être un riche homme d’affaire un peu parano (finalement à juste titre) dont on devinera très vite l’identité. On enchaîne ensuite sur le gros du numéro avec notre héros qui tente de reprendre sa vie en main en cherchant un boulot d’agent de sécurité mais en agissant comme un parfait loser. Ce passage est d’ailleurs l’occasion pour Nick Spencer de nous offrir un flashback permettant aux nouveaux lecteurs de comprendre à peu près d’où vient Scott Lang, son histoire et ses relations personnelles dans l’univers Marvel, notamment avec sa fille Cassie (car oui le passé de notre protagoniste est malgré tout assez dense).

La suite est assez simple : Scott va devoir montrer à l’entreprise où il a postulé qu’il est l’homme de la situation tout en essayant de renouer avec sa fille avec qui il a eu un passé tumultueux. Mais c’est sans compter sur son ex femme qui va se comporter comme une véritable connasse, car oui pour une fois ce n’est pas le héros qui se comporte comme un parfait abruti et qui mériterait de se faire traiter comme un moins que rien (merci le nouveau Nova). L’issue alternera ainsi entre sa tentative de correspondre aux exigences de son boss potentiel et sa vie sociale un peu compliquée. Je passe volontairement sur les détails qui, dévoilés, pourraient gâcher le plaisir de lecture.

Spencer reprend son concept de héros un peu pathétique qui fonctionnait si bien dans Superior Foes of Spider-Man.

Spencer reprend son concept de héros un peu pathétique qui fonctionnait si bien dans Superior Foes of Spider-Man.

Disons le d’emblée, Ant-Man #1 est une réussite d’un point de vue scénario. Tout d’abord, le numéro est drôle sans être une comédie, on retrouve en effet l’humour qui a fonctionné dans Superior Foes en nous montrant un personnage qui, au premier, abord ne semble pas très appréciable à cause de son coté raté complet mais qui se trouve être au final attachant et même plein de bonne volonté. On se prend donc à espérer que Lang réussisse à surmonter ses problèmes, trouve un boulot, améliore sa relation avec sa fille, mais ne se remette absolument pas avec son ex-femme (sérieusement, elle a l’air insupportable).

Le ton de l’issue est lui aussi agréable. Les comics ont aujourd’hui tendance à être plutôt sombre, super sérieux, avec des héros qui décident de se comporter comme des enfoirés de premier et à ne jamais faire d’effort pour devenir un temps soit peu plus joyeuse (même Deadpool qui est pourtant une excellente série devient assez déprimante depuis le reboot, c’est dire). Avoir donc un numéro qui tente de positiver, avec un héros qui veut vraiment faire les choses bien, fait plaisir à voir. On a donc affaire à une vraie série de comics classique qui pour le moment ne semble pas se prendre la tête       et veut offrir un peu de positif au lecteur.

Petite note qui fait plaisir, les fans de Superior Foes of Spider-Man seront même heureux de voir un clin d’œil (pas forcément très subtil) à son ancienne série, on apprécie.

Coté dessin, Ramon Rosana s’en tire plutôt bien sans nous offrir quelque chose d’extraordinairement beau. Le rendu des pouvoir d’Ant-Man est plutôt bien fait et le dessin s’accorde bien avec le ton de l’histoire.

ants

Ant-Man est donc un bon premier numéro qui donnera la possibilité aux nouveaux lecteurs de s’intéresser à ce personnage qui n’était pas vraiment mis en avant par Marvel avant l’annonce du film. La force de cette série est (du moins pour le premier numéro) de nous proposer un personnage sympathique pour lequel on a une véritable empathie. Ce premier « épisode » est donc plutôt rassurant car il nous montre que Ant-Man n’est pas un bête outil Marketing  mais bien une série avec du potentiel. Attention, on n’est bien entendu qu’au numéro 1 et on n’est pas à l’abri d’un accident industriel pour la suite de la série. Mais connaissant Spencer ce serait étonnant et on attend donc la suite de ce numéro 1 avec envie.

Partager Share

2 réflexions au sujet de « Ant-Man #1 »

  1. Merci pour le commentaire.
    Par contre, le pseudo faut pas déconner non plus, je censure.
    Merci d’éviter la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Facebook

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>