Blue Ears, l’enfant devenu Super-Héros

Connaissez-vous Anthony Smith ? Probablement pas. Anthony est un jeune garçon qui doit aujourd’hui avoir entre 5 et 6 ans et qui est un très grand fan de comics. Seulement certaines personnes ne naissent pas avec les mêmes chances dans la vie, et Anthony doit faire face à une maladie : la trisomie 22. Ayant le même nom que la trisomie 21 qui est probablement la forme la plus « connue » (je pense notamment à Pascal Duquenne et le film « Le 8ème jour ») de cette maladie, la trisomie 22 est une maladie avec des symptômes différents. Anthony souffre de problèmes de cœur et, c’est le thème de cet article, d’une déficience auditive en plus de ne pas avoir d’oreille du coté droit du visage. Heureusement, de nos jours, il est très facile d’aider une personne souffrant de baisse de l’audition grâce à des appareils auditifs. L’enfant en portait justement pendant quelques temps.

blue ear 1

Seulement il arrive un moment où un enfant peut réagir de façon négative face à ses problèmes (physiques ou non) et ce fut le cas de notre jeune fan. Il refusait tout simplement de porter ses appareils, arguant que les super-héros n’en portent pas. Le but n’étant pas de le lui scotcher sur l’oreille ou de le forcer à le porter, sa mère commençait à être à court d’idées.

Elle décida d’envoyer un mail (en pensant, j’imagine qu’elle n’aurait pas forcément de réponses) à Bill Rosemann, éditeur chez Marvel. Dans ce mail elle explique les conditions physiques de son fils et le problème que lui pose l’appareil auditif. Elle explique aussi qu’elle a tenté de discuter avec son fils en lui expliquant que Captain America portait un appareil auditif sous son masque et que justement personne ne le voyait. Malheureusement les différentes tentatives de « négociations » ont échoués. Sa demande était donc simple : Elle voulait qu’une personne travaillant chez Marvel dessine un super-héros avec un appareil auditif pour qu’elle puisse le montrer à son fils et qu’il accepte enfin de porter le sien.

La lettre arriva à Marvel puis passa dans les mains de plusieurs des éditeurs pour enfin finir sur le bureau de Manny Mederos. Cet artiste réfléchit à une manière de dessiner un héros possédant un appareil auditif et il lui vint l’idée de représenter directement le petit garçon en super-héros. C’est ainsi qu’il dessina Anthony transformé en héros  « Blue Ears » aux cotés du célèbre Hawkeye. Mais Mederos n’en resta pas là. Il dessina une cover complète de Blue Ears (adulte cette fois) portant un appareil auditif proéminent et disant  « grâce à mon appareil auditif j’entends quelqu’un en danger ! ».

Marvel retrouva aussi une histoire d’Hawkeye à l’époque où il était le leader des Avengers West Coast qu’elle envoya avec les 2 illustrations. A cette période, il avait perdu l’ouïe à cause de l’explosion d’une bombe et devait donc porter un appareil auditif pendant un certains temps.

blue ear 2Les illustrations semblent avoir fait leur effet sur le petit garçon qui finit par accepter ses appareils auditifs. L’histoire fût reprise par les médias américains et Anthony devint en quelque sorte un petit héros.

L’histoire ne s’est pourtant pas terminée ici. En effet, le 26 février, Anthony et sa famille ont été invités par Marvel à la célébration du partenariat entre Marvel et Phonak (société qui commercialise les appareils auditifs aux USA mais aussi en France et probablement dans toute l’Europe). Le jeune garçon assista à cette petite fête en compagnie de plusieurs enfants et se vit offrir un costume d’Iron Man par l’homme de fer qui expliqua aux enfants que les appareils ne sont pas quelque chose de contraignant mais une technologie permettant d’améliorer la vie de la personne qui en porte.

Marvel a réalisé pour l’occasion un poster où Iron Man explique à des ados qui mettent à l’écart un de leurs camarades portant un appareil. Ce poster sera affiché dans plusieurs centres médicaux à travers le pays et va donc permettre à beaucoup d’enfants de se sentir moins différents.

blue ear 3 Que dire sur cette histoire à part que je trouve la trouve plutôt touchante. On sait à quel point il peut-être difficile de faire accepter à un enfant une paire de lunette, alors pour un appareil auditif, cela doit-être un véritable combat. La réaction de Marvel est très classe. On pourrait penser qu’une entreprise de cette taille aurait autre chose à faire que de répondre à une maman en détresse, surtout avec la masse de courrier qu’ils doivent recevoir par jours. Pourtant ils ont non seulement prit le temps de répondre mais ils ont aussi prouvé à un petit garçon que la différence n’est pas si importante. Quant-au partenariat avec Phonak, il n’est pas si étonnant. On sait que Marvel s’investit beaucoup dans les causes sociales et cette action publique est presque logique de la part de l’éditeur.

Bravo à Marvel donc qui prouve qu’on peut-être une société valant plusieurs milliards de dollars mais qu’on peut malgré tout rester humain !

blue ear 4

Partager Share

Laisser un commentaire

Facebook

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>