GraffComics l’interview explicative

logo-header1

S’il y a quelque chose qui n’a pas attisé ma curiosité depuis toutes mes années de lecture, c’est bien le monde des magasines de prépublications française (comics, manga, franco-belge excepté le spirou magazine que je dévorais étant gosse). Bien entendu j’ai déjà été curieux à propos de certaines créations (le coq gaulois, Massive et quelques BD françaises publiées notamment dans Aaarg) mais sans jamais vouloir creuser un peu plus. J’ai pourtant découvert un projet lors de PCE 2013 qui m’a attiré grâce à des dessins que je trouvais plutôt jolies. Le deal est donc le suivant : GraffComics est un éditeur qui va publier 4 séries dont vous pouvez voir les résumés ici : http://graffcomics.com/nos-series/ et qui seront distribuées gratuitement (je fais l’erreur de parler d’un seul magazine au cours de l’interview alors que les 4 séries sont publiées de manière indépendantes)  Et c’est ainsi que je me suis retrouvé à tenter d’en apprendre plus sur cette entreprise ambitieuses et que j’ai (considérez ça comme un disclaimer car oui, j’ai tenu à participer au financement) soutenu sur ulule (lien en fin d’article).

Mais pour ceux qui auraient encore du mal à cerner totalement le projet j’ai eu l’occasion d’interviewer la Community Manager de l’éditeur afin d’en apprendre un peu plus !

Tout d’abord merci d’accepter de répondre à nos questions. Peux-tu te présenter brièvement et nous expliquer en quoi consiste GraffComics exactement ?

Merci à vous pour votre attention ! Je m’appelle Fanny Monstier, je m’occupe de la communication de Graffcomics. Graffcomics c’est le premier éditeur de comics gratuits ! Quatre séries de bande dessinées sont prévues : Next Gen, Le Prince de Thémis, Les Nouveaux Argonautes et Bliss. (le résumé est sur le site si vous voulez l’insérer ici !) Chaque série sera distribuée à la sortie des établissements scolaires d’Île-de-France une fois par semaine, soit quatre séries par mois. Ensuite, nos séries seront disponibles en version numérique sur notre site. Nos hebdomadaires contiennent aussi une partie magazine, Graff’mag, qui comportera des rubriques sur la musique, les jeux vidéo et la pop culture en général.

La question que se posent probablement les lecteurs (qui ne savent pas forcément comment un magazine fonctionne) est, comment quelque chose de gratuit peut être viable surtout projeté sur 2 ans?

Notre modèle économique est similaire à celui de quotidiens gratuits type 20 minutes ou Metronews : nos hebdomadaires seront gratuits pour le lecteur car financés par la vente d’espaces publicitaires. Ce modèle a largement fait ses preuves pour ces titres, nous avons simplement eu l’idée de le transposer à un média de divertissement !

Vous avez commencé une campagne de financement participative sur la plateforme Ulule qui est à 20% de financement. Imaginons que cette campagne n’atteigne pas le but espéré. Qu’adviendra t-il du projet ?

Comme je le disais dans la question précédente, notre modèle économique repose sur la publicité, pas sur la campagne Ulule ! Mais il est évident qu’il nous est difficile de convaincre des annonceurs du sérieux de notre projet tant qu’aucun magazine n’est sorti. La campagne Ulule est un moyen de nous permettre de sortir plus rapidement nos séries, de prouver aux annonceurs que notre projet intéresse et mobilise des gens, donc qu’il aura un réel impact pour leur campagne de publicité. Si jamais la campagne échoue, ce n’est pas la fin du projet, il sera simplement repoussé, le temps que nous trouvions un annonceur assez ambitieux pour investir dans notre projet avant même qu’il ne paraisse !

Bien que vous ayez 4 séries à l’intérieur du mag vous souhaitez aussi ajouter des rubriques éditoriales du type. D’où vient ce choix de ne pas se concentrer uniquement sur la partie bande dessinée ?

Tout d’abord, je dois éclaircir un point : nos magazines ne contiennent pas quatre séries, en réalité chaque série est un magazine qui sort séparément des autres ! Quatre séries sortent par mois, soit une série par semaine ! En ce qui concerne la partie magazine qui portera sur la pop culture, nous avions envie de plaire à un public large. Ne pas nous concentrer uniquement sur la bande dessinée, et faire un magazine qui peut  parler de n’importe quel sujet nous permet de toucher des personnes très différentes et pas seulement les fans de comics purs et durs ! Nous sommes tous des fans de comics et de bande dessinée dans la société, notre but est aussi de rendre ce média attrayant et accessible au plus grand nombre de personnes !

10477893_939442232740589_6366166769384854158_n

Où sera  distribué ce magazine ? Pourrons-nous le récupérer dans des librairies spécialisées  ou est-il simplement possible de l’avoir sur internet ? J’imagine que vous avez une cible privilégiée ?

Le magazine sera distribué dans les établissements scolaires de la région Île-de-France dans un premier temps, dans l’idéal nous aimerions avoir une distribution très large bien sûr mais pour l’instant nous limitons pour des raisons financières. Il sera également disponible dans certaines librairies spécialisées Parisiennes, comme Pulp’s ou Diable Blanc, nous feront sans doute la même chose dans plusieurs régions à l’avenir. Après la distribution tous les numéros seront disponibles en version numérique sur le site également. Nous sommes également en train de mettre en place une formule d’abonnement où l’abonné ne payera que les frais de port, suite aux nombreuses demandes !

Notre cible privilégiée ce sont les étudiants, les 15-25 ans de manière générale. Pour des raisons financières car cette cible intéresse particulièrement les annonceurs, mais aussi parce que cette tranche d’âge a peu de moyens, et a l’habitude de se procurer ses loisirs en téléchargeant légalement ou illégalement… L’idée du modèle gratuit est venue de cette observation : pourquoi ne pas directement leur proposer gratuitement un média pour lequel ils ne veulent / ne peuvent rien dépenser, tout en proposant une solution efficace et innovante aux annonceurs ?

En cas de rupture de certains numéros lors de la publication, comptez-vous faire de la réimpression ?

Pour l’instant nous ne pouvons pas prévoir ce genre de chose, mais nous ne voulons rien exclure ! Dans tous les cas, une version numérique de tous les numéros sera disponible sur notre site, ce qui permettra à chacun de rattraper un éventuel retard.

Pour ceux qui souhaitent avoir une édition un peu plus « noble » qu’un magazine ; aura-t-on la possibilité de voir ces séries éditées en album ? Ou est-ce déjà le cas ?

Comme je l’ai dit pour la question précédente, nous n’en sommes malheureusement pas encore là, mais ça fait partie du genre de chose que nous envisageons, d’autant que nos séries seront organisées en « arcs », c’est-à-dire des histoires qui dureront environ 12 numéros. Si jamais la campagne Ulule est un succès, puis nos publications, c’est le genre de projet auquel nous donnerons la priorité !

Un dernier mot pour nos lecteurs et qui sait leur donner envie de se lancer dans l’aventure ?

Nous espérons vous avoir convaincu de nous soutenir dans notre projet, et de contribuer à notre campagne Ulule que vous pouvez retrouver ici : http://fr.ulule.com/graffcomics-editions/. Après tout, 5 euros pour recevoir deux ans de bande dessinée de qualité, ce n’est pas si mal, non ? Et si vous êtes là, c’est que vous partagez notre envie de faire évoluer le secteur des comics et de le rendre accessible au plus grand nombre, alors aidez nous dans cette démarche !

Partager Share

Laisser un commentaire

Facebook

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>