Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D la critique

1376314293

Alors que les gros films de Marvel comme Avengers et Iron Man 3 ont battu des records en terme de recettes, Marvel ne pouvait pas se permettre de ne pas exploiter ses super-héros à fond. Ainsi après une tripoté de cartoons (Dont ceux de 2013 qui sont tous assez médiocres) de jeux et de teasing de son univers grâce à des apps sur Smartphone, voici que Marvel s’attaque à la télévision avec la série Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. L’attente pour cette série était immense. Le pilot fut dévoilé à la Comic Con et ABC et Marvel ont fait beaucoup de pub pour la série que ce soit sur le net avec différents trailers et une tonne d’images mais aussi dans certaines rues des USA. Autant dire qu’il ne fallait pas qu’ils se ratent et que le pilot devait combler les attentes des fans. Pari réussi ?

Ce premier épisode se concentre en premier lieu sur Michael Peteron un père élevant seul son enfant et tentant de trouver un job. Alors qu’il est dans la rue avec son fils on découvre qu’il a des superpouvoirs à travers une scène de sauvetage d’un immeuble en feu.

Pendant ce temps au S.H.I.E.L.D on assiste au retour de l’agent Coulson qui réuni une équipe d’agents pour réaliser des missions de récupération de meta-humains. C’est l’occasion pour la série d’introduire les personnages de Melinda May, Leo Fitz & Jemma Simmons Grant Ward et plus tard Skye qui ne tardera pas à avoir une réelle interaction avec Ward. La première mission de l’équipe sera de retrouver Peterson et de le ramener au S.H.I.E.L.D pour éviter qu’ils ne mettent sa vie et celle des gens autour de lui en danger.

Pour un premier épisode on peut dire que ça commence plutôt bien. Tout d’abord comme la série se place dans la continuité des films, nous avons le droit à pas mal de références aussi bien visuelles que dans les dialogues. Les événements de Avengers nous sont rappelés plusieurs fois et cela permet de se replacer dans l’univers pour ceux qui avaient suivi et pour les autres de donner envie de s’y plonger. Mais le Cinematic Universe n’est pas le seul à être mentionné. On a par exemple quelques phrases détournées qui font directement écho à certains personnages des comics. Je pense notamment à une phrase inattendue et vraiment drôle que je vous laisse découvrir.

Les personnages font pour le moment l’objet d’un développement individuel. Ainsi même si on ne nous dévoile pas tout sur leurs origines on en apprend quand même sur leur caractère, leur motivation et leur interaction avec le « nouveau monde ». On peut y voir certains clichés habituels de séries/films américains mais on arrive à passer outre pour au final s’attacher à certains personnages. Un autre bon point, l’apparition de Maria Hills toujours interprétée par Cobie Smulders.

agents of shield 1

L’humour est aussi présent dans la série. Bien que Coulson fasse figure de mentor et de chef dans la série, nous avons quand même le droit à des remarques et des situations qui s’approchent du comique et ce dès la premières apparition de l’agent préféré qui ne manquera pas de la rendre plutôt drôle (ou du moins qui fera preuve de son humour particulier). Cependant qu’on se rassure, la série ne mise pas que sur ça, on a simplement le droit à des petites touches d’humour qui permettent d’éviter que la série se prenne trop au sérieux.

La réalisation de la série est en demi-teinte. D’un coté on sent que Marvel a déployé les grands moyens avec certaines scènes comme du hangar où est entreposé l’avion de l’équipe qui montre clairement que ce n’est pas une série de seconde zone. Pourtant on a parfois l’impression que la qualité d’image baisse de manière assez violente sur certain plan. Même si ce n’est pas gênant dans l’absolu il ne faudrait pas que ce défaut persiste ou s’aggrave.

Vous l’aurez compris, Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D commence plutôt bien sans être la série de l’année (Breaking Bad étant passé par là). L’univers des comics et des films est plutôt bien respecté, l’épisode est fun et bien rythmé, les personnages sont intéressants ; bref vous pouvez tenter ce pilot sans crainte !

On se retrouve la semaine prochain pour la critique de l’épisode 2.

Partager Share

Laisser un commentaire

Facebook

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>