[Panini] X-Men Universe 1 et 2

CVT_X-men-universe-2013-001_9839

Après avoir lutté pour trouver les deux numéros pour cause de problèmes de distribution sur les sites de vente en ligne, voici enfin la review de X-Men Universe. Et parce qu’il serait dommage d’occulter le premier numéro à cause de la sortie du 2, cette review se fera exceptionnellement sur les deux numéros : Juillet et août.
Une petite précision : comme Age of Apocalypse n’est pas une série qui reprend depuis le début et qu‘elle s‘arrêtera au numéro 14, je ne traiterai pas celle-ci dans cette review.
Concernant Uncanny X-Force, Panini nous sert dans le premier magazine 2 numéros du reboot de la série Uncanny X-Force puis un seul numéro dans le second magazine. Je pensais que ne mettre qu’un seul numéro dans le second était un moyen plus rapide de terminer Age of Apocalypse (alors que 2 100% auraient été plus judicieux) mais en regardant les checklists de Septembre et Octobre on s’aperçoit que non, Panini ne cherche pas à gagner de place puisqu’au contraire ils rajoutent la série X-Men en Septembre et feront une pause sur Savage Wolverine.

Savage Wolverine

Pensant que Wolverine n’est pas assez présent dans l’univers des mutants, Marvel a jugé bon de lui ajouter une autre série. Ainsi naquit Savage Wolverine, scénarisée et dessiné par Frank Cho.
L’histoire commence alors que 2 agents du SHIELD et The She-Devil Shanna sont en mission de cartographique en Terre Sauvage. Leur planeur est soudain attiré vers le sol et ils finissent par s’écraser. Pendant ce temps Logan se réveille lui aussi sur ce continent sans savoir ce qu’il fait ici. Après quelques péripéties il finira par rencontrer Shanna et ils tenteront de s’échapper tout en découvrant que la terre sauvage referme un dangereux secret.
Il faut l’avouer cette série n’a aucun intérêt réel. Le scénario n’est pas mauvais en soi mais le problème est qu’il est vu et revu. Le coup du héros perdu sur une terre inconnue a été fait dans beaucoup de séries, de films et même pas mal de comics on rentre donc difficilement dans l’histoire qui ne fait rien pour accrocher le lecteur. Dès le 2ème numéro, Frank Cho nous sert une espèce de prophétie digne d’un mauvais Indiana Jones qui achève d’ennuyer le lecteur déjà à moitié endormi par le premier numéro.

news_illustre_1358369598

Au dessin là rien à dire, c’est beau voire même très beau. On ressent bien le coté sauvage de l’île et les différents personnages sont tous bien dessinés et c’est peut-être ce qui a plombé l’histoire. En effet les nombreux plans où l’on voit Shanna dans toutes les positions possibles et imaginables nous montre bien que Frank Cho s’est surtout concentré sur le coté sexy et sauvage de Shanna qui (même si c’est le personnage qui veut ça) est quasi nue. On sent que Cho a rajouté une histoire derrière pour éviter que l’on crie à l’arnaque au bout de 2 pages et c’est dommage. On attend donc les derniers numéros de cet arc sans grande conviction et on espère que l’arrivée de Zeb Wells et Joe Madureira relèvera le niveau d’une série pas franchement bonne.

Partager Share

Laisser un commentaire

Facebook

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>