Le casse du siècle

Vous le savez, ça fait un peu plus de deux ans maintenant que l’arrivée d’Urban Comics dans le jeu a déstabilisé la situation de quasi-monopole dans laquelle vivait Panini depuis grosso modo le début des années 2000. Et si cette transition, tout d’abord, s’est effectuée sans déclencher trop de réactions de la part de l’éditeur, le véritable ratissage de lecteurs auquel la filiale de Dargaud procède grâce à ses maquettes tournées vers l’accessibilité a poussé la marque au nom de sandwich à réagir. Le problème, c’est qu’entre copie de façade et vieux travers récurrents, Panini persiste et signe dans sa logique habituelle, au détriment de son lectorat. Allez, on claque une petite revue rapide des dernières créations éditoriales de la boîte.… Lire la suite