Men of Wrath, la critique

men of couvSans forcément aller jusqu’à dire qu’un sous-genre de comics est apparu, la ruralité du sud des États-Unis a le vent en poupe dans les séries indé depuis quelques années. Scalped, Southern Bastards, Nailbitter et autres Briggs Land décident ainsi toutes de se placer dans ces territoires à la marge de l’urbanité propre aux comics de super, en général pour y effectuer un retour à une forme de libertarianisme un peu primaire mettant en scène des personnages de flingueurs attachés à leur terre, selon les modalités soit du thriller soit du (néo-)western. C’est dans cette direction que part encore une fois Jason Aaron dans Men of Wrath, une mini-série publiée en 2015 au label Icon de chez Marvel, illustrée par Ron Garney, qui nous montre la dernière mission d’un tueur à gage cynique de l’Alabama.… Lire la suite